Mode

La mode éthique   

Vous l’avez remarqué, mon Instagram et mon blog ont pris depuis quelques mois un tournant résolument porté vers la décoration. Je travaille dans ce domaine, mais ce n’est pas l’unique raison, je me sens de plus en plus dépassée par la mode qui est proposée et surtout, je n’y trouve plus mon compte. Ne vous méprenez pas, je continue de me vêtir ! Je vais de moins en moins en boutique et me consacre davantage vers une recherche unique : la marque web et vintage. 

Déjà, avec la situation sanitaire, je pense que je ne suis pas la seule à avoir limité mes passages en magasins. Je travaille dans le commerce, et j’ai bien remarqué que la fréquentation dans le prêt à porter avait diminué. Pourtant, nous ne sommes pas passées d’un vif intérêt pour les fringues à une dénégation totale de ce qui nous a intéressées pendant des années. Je pense que nous nous sommes tout simplement portées vers des inspirations de mode en ligne, sur le web, avec bien souvent de belles idées de mode et un vivier d’inspirations pour s’habiller bien et mieux. 

Lorsque l’on pense à une meilleure manière de consommer les vêtements, on pense à différentes marques qu’il ne me revient pas de promouvoir naïvement. Il en existe de nombreuses, certaines sont plus fiables que d’autres. Moi, ce que j’aime maintenant, c’est l’idée de pouvoir prendre mon temps. Je m’organise des petites sessions de shopping en ligne, je me pose derrière mon bureau et je me donne le temps dont j’ai envie pour observer, penser et peser mes envies. Je pense que l’on fait toutes pareil, nous remplissons des paniers virtuels avant de faire avec nos moyens et de valider tout ou partie de ces derniers. Moi, c’est ce que je fais ! J’ai des copines qui ont la chance de ne pas passer par ce tri et qui valide la totalité de leurs coups de coeurs ! Incroyable, non ?! Non, moi je ne peux pas, et puis j’aime aussi le moment du tri, de l’apparente prise de conscience pour me demander ce dont j’ai vraiment besoin. 

« Vintage ?  » 

Le vintage, c’est aussi une recherche du moment pour moi. J’ai encore un peu de mal à passer par le total look friperie, je ne compte pas m’en justifier, c’est ainsi, je ne suis pas prête. Le vintage, c’est ce que j’aime regarder en ligne, j’aimerai pouvoir tout porter, mais je ne suis pas toujours disposée à le faire. Déjà, dans mon nouveau cadre professionnel, je suis emmenée à beaucoup voyager, et j’ai de plus en plus besoin de basiques, faciles à porter. Puis, dans ma vie privée, j’ai l’impression d’avoir davantage empilé des achats que d’avoir eu les occasions pour les porter ! Vivement la fin de cette crise sanitaire pour ressortir plus simplement et pour porter les quelques belles pièces que j’ai pu trouver ! 

Depuis des années maintenant j’ai délaissé la fast fashion, les grandes boutiques et depuis peu j’ai intensifié mes coups de coeur dans la mode éthique et dans les achats de prêt à porter en ligne, vintage, et vers des achats plus « conscients ». Je ne suis pas un modèle, j’ai parfois des passages mécaniques chez le géant suédois ou chez son concurrent espagnol… mais moins qu’avant…

Et vous, cette pandémie vous aurait elle aussi fait changer vos habitudes de consommation dans le prêt à porter ? 

Belle semaine,

Armelle 😉 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.