Category: DIY
DIY

DIY Étoile Lumineuse.

Le premier DIY de l'année sera lumineux ! Cela fait déjà quelques mois déjà que ce DIY étoile à été réalisé, mais malheureusement je n'ai pas eu le temps de vous le publier avant, surtout que le but était de le vous le montrer avant Noël dans le seul but de vous inspirer, c'est loupé, mais une étoile lumineuse cela peut être beau et décoratif toute l'année, non ?C’est super simple et pour quelques euros vous allez avoir une superbe étoile lumineuse chez vous. Pour cela il vous faut :

Une scie.

Un pistolet à colle (bah oui, avec de la colle dedans).

Un mètre.

2 tasseaux longs de 240cm.

Une guirlande lumineuse led en cuivre (fin et pratique).

 1/ Commencer par découper à l’aide de votre scie, 5 morceaux tiges de tasseau rond de 80cm. Rien de bien compliqué dans cette affaire, une découpe droite et légère pour ne pas exploser le bois, sinon, c’est vraiment très simple !2/ Disposez ensuite votre étoile au sol afin de former quelque chose de droit et d’équilibré. Regardez bien l’image, nous avons fait des « dessus-dessous » très savant afin de réussir à équilibrer le tout et de pouvoir le fixer au mur !3/ Il ne vous reste plus qu’à emberlificoter votre guirlande led lumineuse en cuivre afin de rendre l’ensemble harmonieux. Je ne vous promets pas une réussite du premier coup, j’ai un peu galéré avant de parvenir à un résultat qui me plaisait.En prime, j’ai une guirlande avec différentes intensités et une petite télécommande, qui a dit du luxe ? Du luxe made in china, mais du luxe quand même !Quelques photos en condition afin de vous donner envie de réaliser ce DIY étoile lumineuse, et, qui sait, d’en réaliser une autre, plus grande, ou même une forme différente, en tous les cas je veux voir ce que ça donne, comme d’habitude, envoyez-moi un petit email ;-)Belle journée.Armelle ;-)abc
Décoration
DIY

DIY suspension pour 65€

Je ne vais pas vous mentir, je pense d’ailleurs que nous sommes nombreuses dans ce cas-là, je rêvais d’une suspension VERTIGO de Petite Friture, designé par Constance GUISSET, mais débourser 695€ pour le petit modèle était bien trop éloigné de mes petits moyens. Le rêve attend parfois le nombre des années, mais bon, franchement, qui aime attendre ?! Pas moi. Avec mon chéri, quand on ne peut pas acheter, on pense tout de suite DIY, mais là, s’attaquer à un DIY suspension Vertigo, ce n’était pas possible. Pour deux raisons, d’une part la qualité de la suspension d’origine est inégalable (je la regarde toujours avec envie chez @homescandinave) et d’autre part parce que je voulais vous en faire un article, et que je ne voulais pas avoir un total copié collé. Du coup, on est parti sur l’idée d’une suspension inspirée mais pas copiée, une suspension qui tiendrait compte de nos exigences et des contraintes de notre « chez nous » (comme une hauteur de plafond standard et pas un beau 3,20m des appartements haussmanniens #jalousie).

Je ne vous le cache pas non plus, on en a ch*é ! Pas facile de s’attaquer à une suspension qui doit être à la fois légère, esthétique, raisonnable financièrement et qui collerait à l’idée que l’on avait en tête. Veuillez donc d’ores et déjà excuser le manque d’images, je répondrai à tous les commentaires qui souhaiteraient plus d’explications

Bon, et si on commençait ?

diy-suspension-vertigo-blog-1

Sur la photo vous n’avez pas les tiges ou les tubes. Juste un fil de fer que nous avons abandonné en route ! ;-)

Pour les matériaux :

Une colle universelle (8€) 4 tiges d’1m de long et de 4mm de diamètre (4x2,90€) 1 tige en alu creuse d’1m de long et de 5mm de diamètre creux (6mm ou 7mm ça marche aussi) (1,90€). Une carcasse d’abat-jour (vous vous mets le lien du mien) (12,20€) Une ampoule E27 (classique) (2€) 60m de ruban noir 3mm (3x2,50€) Peinture bombe noir mat (9€) Ruban adhésif répare tout noir, fin (9€) Base électrique (fil, douille E27, procession plastique) (3,20€).

Pour les nantaises, nous avons acheté une bonne partie des produits classiques chez Weldom Talensac. Pour les non nantaises, on peut encore faire moins cher, dans des grandes enseignes de décoration en périphérie des villes.

***

Pour les outils :

Un mètre (de 3m) Une paire de ciseaux Une scie (à métaux) Un vieux tissu ou votre pelouse pour peindre dessus.

***

1/ La première étape, j’ai envie de dire que c’est la patience, pour tout ce DIY suspension, mais surtout pour attendre de recevoir toutes les pièces que vous avez pu commander ! Une fois votre carcasse d’abat-jour reçue vous pouvez commencer à la peindre, comme pour un DIY suspension Vertigo, nous avions commencé très près de notre modèle classique et avons opté pour un noir mat (libre à vous de changer la couleur).

diy-suspension-vertigo-blog-2

La première étape donc, c’est de peindre l’abat-jour à la bombe. Pour une peinture à la bombe réussie, il faut accepter de faire plusieurs passages, faire un passage à 25 ou 30cm de l’objet et laisser sécher une heure avant le passage suivant. Pensez à retourner votre pièce à peindre.

2/ Réalisez ensuite, ou dans un même temps, votre cercle extérieur avec vos tiges de 4mm, et le tube creux. Découpez 4 morceaux de 5cm dans le tube creux, assemblez les tiges grâce à ces morceaux de 5cm, puis, en passant autour des tiges et des tubes, scotchez, le plus serré possible, le tout.

diy-suspension-vertigo-blog-10

Une fois que vous avez tout assemblé, vous avez une tige de 4 mètres de long, il vous reste un morceau de 5cm en tube creux qui vous permettra de fermer le cercle. Courbez vos tiges de fer sans crainte, mais avec douceur, glissez chaque bout dans votre dernier morceau de tube, et enfin scotchez.

diy-suspension-vertigo-blog-3

Bombez le tout en noir. Une alternative pourrait être de scotcher des petits morceaux fins de votre ruban adhésif noir tout autour de votre cercle.

3/ Simple ? Non ? Le plus amusant commence ! Vous allez devoir créer la base de votre suspension aérienne grâce à de la colle et aux rubans. Commencez par couper une soixantaine de rubans de 80cm chacun.

diy-suspension-vertigo-blog-4

Nous avons ensuite décidé de tout fixer autour du plus petit diamètre de l’abat-jour. Pour réussir, il faut être rigoureux.

D’abord, on dépose un premier point de colle sur l’abat-jour. Puis, on glisse le ruban à l’intérieur de la carcasse, on replis un petit bout par le bas sur le point de colle, on fait un tour, on dépose un second point de colle sur le ruban et on tient quelques secondes pour coller (voir la petite vidéo).

Attention, il faut que les rubans soient enroulés vers l’extérieur. Chaque ruban est espacé d’environ 3mm de son voisin.

4/ La quatrième étape fait la différence essentielle entre notre DIY et un DIY suspension Vertigo, car nous avons décidé de ne pas donner un mouvement de « vague » aussi prononcé que celui de la suspension Petite Friture. En raison à cela, celle de Constance GUISSET est en fibre de verre (ou de carbone ?) et prend son mouvement aérien grâce à la simple gravité. Nous ne pouvions parvenir à un tel résultat. En utilisant du fil de fer ou du fil d’aluminium, le cercle "baille" beaucoup plus, nous, avec notre hauteur sous plafond standard, nous voulions un mouvement très discret, presque plat. Vous pouvez très bien vous mettre, à deux, face à face, et tordre votre grand cercle pour donner un mouvement d’hélice. À vous de voir.

Bref.

Placez votre abat-jour au centre (scotchez le par le centre au sol pour qu’il ne bouge pas), ruban ver le haut. Il vous faudra glisser les rubans derrière la partie la plus large de l’abat-jour et tendre le ruban vers le grand cercle extérieur (voir les photos de l’étape 5 si vous êtes perdues).

5/ Pour lier le tout, il faut déjà équilibrer les longueurs afin d’être bien au centre. Nous, on a commencé à fixer les rubans Nord, Sud, Est et Ouest en équilibrant les mesures, 53cm je crois me souvenir.

diy-suspension-vertigo-blog-5

diy-suspension-vertigo-blog-6

diy-suspension-vertigo-blog-7

6/ On noue le tout en serrant bien, mais en faisant bien attention à ne pas déformer le grand cercle. Passez ensuite aux autres rubans et vérifiez bien deux choses : - Qu’aucun ruban ne vrille sur lui même. - Qu’aucun ruban ne soit décalé depuis la base, pour un résultat harmonieux. Le tout doit être bien parallèle.

7/ Une fois que tout est noué, on vous conseille de passer à l’installation de la structure électrique. Rien de bien compliqué ici, et cela dépend de votre configuration électrique personnelle (n’hésitez pas à aller voir sur Youtube pour l’électricité, il existe de très très bons tutos).

Pourquoi ce conseil ? C’est tout simplement que vous allez pouvoir tester dès maintenant votre travail et vérifier qu’il ne faut pas retendre certains rubans.

diy-suspension-vertigo-blog-12

Testez votre installation avec l’idée qu’il faudra la défaire une fois.

8/ Vous avez tout bien tendu ? Alors on termine ! Défaite le tout, posez au sol en position normale, comme installé il y a quelques secondes, repliez les petits bouts qui dépassent vers le haut et collez au plus serré possible du grand cercle, sans coller sur ce dernier.

9/ Coupez les surplus de rubans juste après votre point de colle.

10/ Réinstallez. Profitez des ombres superbes de cette suspension ! Pour votre sécurité, privilégiez une ampoule qui aura tendance à moins chauffer (base consommation évidemment).

diy-suspension-vertigo-blog-8

diy-suspension-vertigo-blog-9

N’hésitez pas à me faire profiter de vos créations en m’envoyant des photos, à me poser des questions, à me parler de DIY, d’autres choses… Je compte sur vous !

Belle journée !

Armelle ;-)

abc
Déco
DIY

DIY Lampe Potence (70€)

Pour ce DIY lampe potence, je ne vais pas vous le cacher longtemps, je ne suis pas impliquée mis à part dans l'avis général. C'est mon chéri qui adore passer ses moments de liberté à créer des objets pour la maison, et sur ce coup-là je suis vraiment ravie de ce qu'il a réalisé. J'ajoute ce DIY à la liste des précédents, une liste qui s'allonge toujours un peu plus, et toujours à cause de vous ;-) là ce n'est pas venu d'une demande de mes lectrices, mais bien de mes proches, car ceux qui ont pu la voir en vrai ou en photo ont adoré et en veulent tous une pour chez eux !

Voici donc la marche à suivre pour réaliser ce DIY lampe potence (inspiration Jean Prouvé) à moins de 70€ (68€ exactement).

Pour cela il vous faut :

diy-potence-lampe-blog-09-2016-2

 

En matériel :

- 1 tube cuivre (rayon plomberie d'un magasin de bricolage) de 14x16 , 2m de long (16€).

- Un ressort à cintrer pour tube de 14x16 (15€)

- 20cm de tasseau en pin + 20 cm de planche de bois en pin (2€?)

- Quelques dizaines de vis

- Au moins 3m de fil électrique (ça s'achète au mètre) (5€)

- Un interrupteur (3€)

- Une prise (3€)

- Une douille (3€)

- Une ampoule vintage (c'est l'ampoule qui peut tout changer) (11€)

- Une bombe de peinture (noir mat pour nous) (9,50€)

 

En outillage :

- Une perceuse avec un gros foret bois et une mèche plate de 16mm (pour faire le trou).

- Un tournevis ou une visseuse (pour les feignasses)

- Un niveau à bulle

- Une scie à métaux

- Une scie à bois

- Un triple mètre

- Une pince coupante (et une pince pour enlever les gaines plastiques si vous voulez, on peut aussi le faire aux ciseaux si on est délicat)

- Petit tournevis pour travaux d’électricité.

 

I/ Le support

1/Première étape, construire le support mural. Mon chéri a réalisé un support en bois, parce qu'il « aime travailler le bois » (son côté Charles Ingalls), vous pouvez aussi travailler votre support en métal (il faut souder dans ce cas-là) ou trouver un porte-drapeau dans les quincailleries des collectivités (très rare).

2/On utilise une mèche plate de 16mm et on fait un trou vertical pour y faire passer ensuite le tube, attention à bien centrer votre mèche et à bien percer droit, sinon votre trou sortira sur un côté du tasseau. Arrêtez-vous à mi-chemin, de l'autre côté (en dessous), servez-vous d'un foret à bois large (moins large que la mèche plate, car tout le principe et là, faire passer le fil tout en maintenant le tube).

3/Un fois percé des deux côtés, vissez par l'arrière la planche et le tasseau ensemble.

4/Poncez le tout pour en faire un bel objet naturel, simple et doux. Vous pouvez aussi le vernir.

5/Fixez le à votre mur en tenant compte de la nature de celui-ci (choisir les bonnes chevilles pour les bons murs)

6/Attention, il faut se servir d'un niveau à bulle pour que votre support soit parfaitement droit.

diy-potence-lampe-blog-09-2016-4

 

II/ Le tube

7/Passons au tube de cuivre. Cette étape est essentielle et peut effrayer. Il faut cintrer votre tube à l'aide du ressort, le tout en gardant un axe parfait pour que les courbes de votre support soient harmonieuses quand vous le regarderez d'en face.

Je vous conseille de faire un dessin sur un grand rouleau de papier kraft pour choisir vos angles et pour vous guider.

8/Pensez à laisser au moins 30cm de verticale au pied de votre lampe pour donner de la hauteur et pour la glisser dans le support mural.

9/Mettez vous sur un sol droit, à deux, l'un des deux tiendra le tube et vérifiera le respect de l'axe et l'autre se chargera de couder le tube (poser le tube sur un sol plat permet de vérifier que l'on est bien droit).

10/Pour couder, il faut glisser le ressort sur le tube, choisir l'endroit où l'on veut l'ange, poser son genou à cet endroit et tirer droit. Le tube en cuivre est solide, mais pas particulièrement difficile à courber (de plus en plus difficile dès que l'on se rapproche de 90° quand même).

11/Nous avons choisi de faire trois angles. Vous pouvez en choisir plus ou moins, en fonction de l'emplacement de votre lampe. Nous, nous avons bien courbé (presque 90°) le bout d'où sortira la douille, et avons enlevé 40cm de tube (à l'aide d'une scie à métaux / un coupe-tube, fonctionne mieux encore, ça coûte 9€).

diy-potence-lampe-blog-09-2016-3

III/ La peinture

12/ Le plus dur est fait ! Il vous faut maintenant peindre votre tube à la bombe. Une petite technique pour ne pas faire de traces : faites passer un fil dans le tube et suspendez-le en l'air. Cela permet de ne pas avoir de zone posée et donc pas de marques.

13/ Le secret d'une peinture à la bombe réussie, ce sont les différents passages, il faut faire pas loin de 5 passages, à chaque fois on ne dépose qu'un voile de peinture (on le sait parce que le chéri à recommencé le tout une autre fois :-) ). Par chance, ces peintures sèchent en une trentaine de minutes.

14/ Si c'est bien sec, et que tout est recouvert de peinture, c'est prêt !

IV/ L'électricité

15/ Passons à l'électricité maintenant. C'est simple, rapide, mais il faut être minutieux. Passez entièrement votre fil dans le tube peint et sec.

16/ Installez votre douille en haut (vérifiez qu'elle est bien à vis comme votre ampoule). Toujours, la douille est livrée avec un petit mode d'emploi. En même temps il n'y a que deux vis.

17/ De l'autre côté, choisissez l'endroit de votre interrupteur et coupez votre fil. Installez l’interrupteur lui aussi livré avec un mode d'emploi. Pour un rendu déco pensez à accorder vos couleurs entre le fil, l'interrupteur et la prise.

18/ Enfin, à l'extrémité, installez la prise (mode d'emploi également fourni).

19/ Il ne reste plus qu'à visez l’ampoule, et à brancher votre lampe potence DIY.

diy-potence-lampe-blog-09-2016-5diy-potence-lampe-blog-09-2016-1

Vous aimez ? Vous en créez une bientôt ? Envoyez-moi vos photos de DIY lampe potence, ça me fera plaisir (et à mon chéri aussi !)

Belle journée.

Armelle ;-)

 abc
DIY

DIY Bibliothèque Mikado

Encore un DIY ? Oui ! Alors oui, mais c’est promis, je ne vais pas faire que ça maintenant, je suis toujours autant passionnée de mode, même si ce n’est plus mon métier, j’aime toujours autant faire des looks, prendre du temps pour choisir mes tenues et me sentir futile quand le quotidien ne l’est pas toujours.

Un petit DIY quand même, et c’est encore parce que vous me l’avez demandé, vous avez été nombreuses sur Snap, par MP et même par email à me demander de vous expliquer comme j’ai réalisé ma bibliothèque mikado en DIY.

Pour réaliser cette bibliothèque Mikado, je me suis inspirée de plusieurs DIY déjà présents en ligne et je crois qu’avec mon chéri, nous l’avons même un peu améliorée pour pouvoir l’adapter à la vie en appartement pour des locataires. Nous l’avions déjà dans notre précédent appartement et c’est vraiment agréable que de pouvoir installer une pièce originale et de n’avoir que quelques trous à reboucher avant de rendre ses clefs.

diy-etagere-mikado-blog-2

 Pour réaliser ce DIY bibliothèque Mikado, il vous faut :

5 tasseaux de 50 x 50

De la colle à bois et des vises

10 fixations Équerres de la taille souhaitée (ça, c’est notre petit plus ;-))

5 vises et 5 écrous correspondants à au diamètre des trous de vos équerres

Une perceuse

Une visseuse ou un tournevis

Un triple-mètre

Un crayon

1/ Commencez par dessiner votre étagère souhaitée sur une feuille. Personnellement, je suis nulle en dessin, et j’ai quand même fait un dessin avec des bâtons représentant les tasseaux et des numéros juste à côté. Ces numéros sont importants, car il vous faudra les reporter à l’arrière de vos tasseaux pour vous y retrouver.

2/ Mesurez et calculez vos tasseaux au sol. Numérotez-les comme sur votre dessin.

diy-etagere-mikado-blog-3

3/ Découpez vos tasseaux après les avoir poncés (on peut aussi les acheter déjà poncés pour quelques euros de plus, ce que je conseille pour ceux et celles qui vivent en appartements). Placez-les sur le sol en commençant par les horizontaux puis en poursuivant par les verticaux.

4/ Collez les tasseaux entre eux. Cette étape n’est pas essentielle, mais elle nous a permis de bien voir le rendu avant de la visser.

5/ Vissez ensuite les tasseaux, toujours au sol, par l’arrière. Attention de bien choisir la longueur de vos vises, ce serait dommage qu’elles ressortent de l’autre côté.

Attention, ce n’est pas temps encore de relever le tout.

diy-etagere-mikado-blog-4

6/ Fixez vos équerres à des points stratégiques, c’est-à-dire bien répartis partout sur votre structure. En face, vissez une autre équerre pour que les deux angles s’opposent.

Attention, pensez à laisser suffisamment de place pour passer un tournevis et votre main !

7/ Levez, placez sur le mur à l’endroit désiré. C’est mieux à deux. Dessinez au crayon sur le mur les trous des équerres où vous allez percer.

8/ Percez votre mur, et dévisser les deux équerres que vous aviez liées. Vissez au mur celle qui lui est dédiée. Faites-en de même pour vos 5 points de fixation.

diy-etagere-mikado-blog-6

9/ Il ne vous reste plus qu’à revisser vos équerres ensemble pour marier votre mur et votre nouvelle bibliothèque mikado DIY.

10/ Rangez vos livres. Pour la touche déco scandinave de notre bibliothèque, nous avons choisi de mettre principalement des Folio Poche blancs !

Au final, nous avons un bibliothèque de designer pour environ 60€. Quelques heures de travail est le tour est joué. Vous pouver la peindre, la lasurer ou la laisser brute (nous avons choisi cette dernière option).

diy-etagere-mikado-blog-7

Si vous réalisez cette bibliothèque, n’hésitez pas à m’en envoyer des photos !

Bon vendredi et bon week-end !

Armelle ;-)

 abc
DIY

Faire un meuble pour cacher la litière de son chat

Aujourd’hui, c’est un nouvel article DIY et décoration que je vous propose. En fait, c’est pour répondre à beaucoup de messages reçus sur Snapchat (pseudo -> mocserretete) que je vais vous expliquer étape par étape notre idée de meuble pour cacher la litière de son chat. Vous l'avez aimé ? Fabriquez-le ! (on dirait une mauvaise pub télé !)

Cacher la litière du chat c'est souvent une préoccupation pour tous ceux qui aiment la déco ou tout simplement qui n’ont pas envie de profiter des grains de litières collés sous les pieds ! Nous, avec mon chéri, nous avons décidé de fabriquer un meuble que nous aimons, simple, et avec une double fonction, celle de cacher la litière en plastique (même si le plastique ... c'est fantastique) tout en nous permettant de nous asseoir dessus, histoire de ne pas perdre de place. Je suis très satisfaite du résultat, nous ne nous en lassons pas et le chat est ravi de pouvoir s’y cacher lorsqu’il y a du monde à la maison (mon chat est un gros peureux).

meube-cacher-litière-chat-déco-7

Pour réaliser ce DIY vous aurez besoin de :

3 planches d’OSB de 120 x 60 cm

2 planches d’OSB de 60 x 60 cm

2 tasseaux de 2 m de long et de 5 x 5 cm

Quelques vises (environ 30)

2 charnières pour l’ouvrir sur le dessus

***

Comme matériel j’ai utilisé :

Une scie sauteuse (une défonceuse serait l’idéal pour un cercle parfait)

Une perceuse

Une visseuse ou un tournevis

Du papier à poncer, grain fin

Un triple-mètre

Un crayon à papier

Une corde

 

Voici donc en détail le DIY du jour pour fabriquer le même meuble que le mien :

1/ La première étape est celle du découpage des planches d’OSB. Nous, nous l’avons fait faire chez Weldom. Ce n’est pas cher et ça permet d’avoir à éviter de faire ça sur le balcon, si vous voulez économiser quelques euros, vous pouvez le faire vous même.

Attention, l’OSB laisse de petit échardes, n’hésitez pas à le poncer avec un grain léger pour le rendre plus doux, n’oubliez pas les tranches, sans trop forcer pour ne pas perdre de la mesure.

meube-cacher-litière-chat-déco-X

2/ Choisissez une planche de 120 x 60 cm et délimitez au crayon à papier la moitié de celle-ci, sur la moitié voulue tracez les diagonales de votre carré de 60 x 60 cm (ouais faut être balaise en maths et en géométrie !) vous obtiendrez le centre de votre futur cercle de 25 cm de rayon.

Avec votre corde, plantez une vise au centre du carré et enroulez-là-dessus pour vous en servir comme compas, mesurez 25 cm et utilisez votre crayon à papier pour dessiner le cercle.

Une fois fait, il vous suffit de prendre un gros foret à bois et de percer sur un bord intérieur de votre cercle, percez suffisamment large pour y glisser la lame de votre scie sauteuse. Suivez la ligne. Poncez pour éviter les échardes sur la partie découpée, il ne faut pas abimer les petits coussinets de votre chat !

meube-cacher-litière-chat-déco-3

3/ Pour un bon assemblage, la technique qui nous est apparue comme la plus simple, c’était de fabriquer trois cadres de 60 x 60 cm à l’intérieur du meuble, avec des tasseaux (pour fabriquer ces cadres, suivez le modèle des cadres pour filet de protection). Votre structure sera ainsi plus solide et vous pourrez vous asseoir dessus sans vous demander si vous n’allez pas atterrir dans la litière de votre chat.

meube-cacher-litière-chat-déco-3

4/ Une fois les 3 cadres fabriqués, il vous suffit d’assembler vos panneaux de bois sur ces cadres sans fixer la planche qui sera sur le dessus. Cette dernière doit faire l’objet d’une attention plus particulière, car on doit y mettre deux charnières.

N’oubliez pas, si vous souhaitez vous rendre la tâche de l’ouverture plus simple, de faire un trou avec une mèche à bois (attention, si vous avez centré votre cadre du milieu à l’intérieur à ne pas faire ce trou tout à fait au milieu de votre planche d’OSB du dessus, sinon impossible d’y glisser son doigt). Poncez.

meube-cacher-litière-chat-déco-5

Pour cette planche, vous n’avez qu’à fixer les charnières en position fermée, depuis l’intérieur de votre meuble, ça vous permettra d’avoir un couvercle bien centré.

meube-cacher-litière-chat-déco-4

5/ L’aménagement est simple, nous avons choisi de mettre à l’intérieur un petit tapis pour que le chat puisse y déposer les dernières miettes de litière et aussi qu’il puisse y faire ses griffes.

meube-cacher-litière-chat-déco-6

meube-cacher-litière-chat-déco-7

Sur le dessus, quelques coussins posés sur deux matelas pour bébé de 120 cm sur 60 cm.

meube-cacher-litière-chat-déco-8

€ € €

Au final ce meuble nous aura coûté 80€ en matériaux, nous avions déjà les outils et les vises, le reste a été acheté, plutôt cher, chez Weldom Talensac. Je pense que ce meuble peut coûter encore moins dans des boutiques en périphérie ou à la campagne. Pour la décoration, nous avions déjà les coussins et les matelas (autour de 30€ au total).

meube-cacher-litière-chat-déco-9

Vue à hauteur de chat !

Et vous, vous faites comment pour planquer cette immonde box en plastique ?

Armelle ;-)

abc
INSTAGRAM
@mocassinserretete