Bonjour à toutes, un DIY que je gardais au chaud depuis quelques temps et que je ne prenais pas le temps d’écrire arrive, un DIY table à manger c’est assez vu et revu sur les blogs du genre, vous en avez d’ailleurs des très sympas chez Noémie ou sur Pinterest. La mienne est un peu différente, car elle se construit entièrement en bois, sans les pieds en métal que je n’aime pas particulièrement,  avec du bois que vous trouverez facilement en grande surface de bricolage. Petit budget ? Pas les moyens de se payer des pieds à 70€ l’unité ? Pas de souci ici ! 

Une belle table pour Noël !

Alors que l’époque de la table de Noël arrive, vous n’avez pas de table agréable ? Comment ça vous n’avez pas de table conviviale pour vivre cette période en famille autour d’un bon repas ?! Pas de problème !

Voici une petit DIY qui vous permettra de fabriquer vous même votre table à manger familiale du quotidien pour un budget autour de 100€ tout compris ! Pas mal non ?! On y va ? 

Les outils : 

  • Mètre
  • Equerre de charpentier
  • Crayon à papier 
  • Perceuse / Visseuse avec un foret fin et une fraise (non pas le fruit banane, non pas le fruit…) 
  • Scie sauteuse, scie circulaire ou scie à main
  • Pinceau ou rouleau pour vernis

Les matériaux :

  • Tasseaux (x6 / 2,40m) – Achat en lot possible, et moins cher
  • Planches (x4 / 2m) – épaisseur minimum de 2,5cm
  • Poutres (X2 / 1,60m) – pour les pieds
  • Vis (une quarantaine) de longueurs variées (il existe des mallettes pas trop chères chez Leroy Merlin, Castorama ou Mr Bricolage)
  • Equerres métalliques (x4) avec deux trous sur chaque côté.
  • Equerres larges en métal (x4) de la largeur de vos poutres. 
  • Pâte à bois (je vous explique comment la faire soi-même si vous n’en avez pas, dans ce cas n’achetez que de la colle à bois !)
  • Vernis alimentaire (et/ou peinture)

Oui, oui, ça c’est une table à manger ! 

C’est parti pour la construction de votre table manger ! 

Les étapes :

1.La première étape consiste à réaliser un cadre qui supportera vos planches. Le but c’est qu’il soit discret, mais mais trop fragile, je vous conseille donc de bien choisir l’épaisseur de vos tasseaux en fonction de vos goûts, mais surtout de l’usage et de la surface de votre table à manger. 

Pour réaliser le cadre, faites d’abord le cadre extérieur, fixez ensuite des équerres métalliques dans les angles afin de solidifier votre structure (choisissez bien des équerres avec deux trous sur chaque côtés, un sera dédié au cadre, l’autre au pied). Finissez par les renfort au centre de votre cadre. C’est mieux de calculer et de centrer, même si ce sera caché ensuite sous les planches, on n’est pas pas cochons ! 

Attention, visser des tasseaux c’est un acte délicat, un faut d’abord percer avec un foret plus petit que votre vis, ensuite je vous conseille de fraiser pour cacher les têtes de vis et reboucher avec de la pâte à bois. 

Cette étape est très partagée sur le net, mais c’est surtout une évidence lorsque l’on observe un peu la structure des tables vendues dans le commerce. 

2.Pour la deuxième étape de vous conseille de commencer par vérifier que vos cadre est bien plat. Ensuite, découpez les poutres qui vous serviront à faire les pieds et cela à une longueur parfaitement égale (bah oui, on ne voudrait pas se faire une table bancale quand même ! ). 

Posez ensuite ls poutres dans les angles et vissez les à travers le trou restant de l’équerre et dans le cadre. 

Au départ, lors de mon premier plan, j’ai cru que cela suffirait. Je ne le pense pas une fois face à mon DIY. J’ai donc décidé de rajouter un « étage » de tasseaux vissés dans le cadre et aussi dans les pieds. Pour les finitions j’ai même re-découpé des petits triangles de tasseaux pour donner un mouvement à la ceinture (au cadre) de la table. N’oubliez pas de percer, fraiser, puis visser. TOUJOURS !

 

3.L’étape de la découpe et de la pose des planches arrive ! 

Retournez votre structure et commencez par vérifier la stabilité de votre ensemble. C’est bon ? Non ? Si non c’est le moment de défaire pour refaire, il sera trop tard ensuite ! 

C’est bon ? Oui ? Alors découpez vos planches à la même longueur et posez les à blanc (sans visser) sur le cadre. Choisissez la largeur et la longueur qui dépasseront du cadre, pensez à centrer votre ensemble. En travaillant avec du pin, on sait que le bois va « bouger » en fonction de l’humidité, donc on ne se prend pas la tête à coller les planches entre elles avec des serre-joints et tout, on accepte le travail du bois et on aime aussi l’imperfection, le côté brut (sinon on s’achète une table en verre). 

4.Le moment sportif. Vous allez faire travailler vos abdos en vous essayant sous la table pour la visser de partout, en longueur et en largeur, depuis les tasseaux du cadre vers les planches. Attention à le pas choisir des vis trop longues à moins que vous ne soyez fakir 

5. Rajoutez des équerres larges (de la largeur de vos poutres/pieds). Cela repent de solidariser sur la durée votre structure. Et évite de décaler à la longue les pieds de la table, en donnant des coups d’aspirateur dedans par exemple, si si je vous vois faire 😉

6. Rebouchez avec de la pâte à bois. Vous n’avez pas de pâte à bois ? N’allez pas en acheter ! Vous en fabriquerez une meilleure ! 

DIY pâte à bois dans le DIY #miseenabyme 

Pour cela il faut récupérer toutes la sciure de vos découpes, vous la mélanger à de la colle à bois afin d’obtenir une pâte assez ferme mais encore malléable. Et c’est tout ! Cette page va foncer mais sera de la couleur des noeuds du bois que vous avez découpé. Étalez généreusement puis poncez. Parfait non ? 

6/7. Vous pouvez ici décider de peindre votre table (une fois la pâte à bois bien sèche). Nous n’avons pas fait ce choix, nous aimions bien le bois brut, et si nous avions peint cela aurait été en blanc et nous avons déjà beaucoup de blanc à la maison autour de la table. 

7. Vernissez votre table avec un vernis alimentaire (recouvrez quand même le sol si vous travaillez directement dans la pièce de destination). On ne choisit pas n’importe quel vernis, vous allez déposer de la nourriture sur cette table, et la consommer, donc pas de risque. Les vernis dits alimentaires permettent de manger sans problème une nourriture restée quelques heures en contact direct avec la table. Ces vernis sont en plus assez doux pour l’environnement (A+) et pour la qualité de votre air intérieur.

Quand je vois des DIY réalisés avec des bois traités classe 3 ou classe 4 mis en intérieur, sérieux, je m’inquiète pour la santé de ceux qui les referont… Même chose pour les vernis pour meubles classiques ou même les lasures sur des tables à manger, etc. 

Luxens, V33, Luberon… nombreuses sont les marques à proposer des vernis autour de 20€ le pot pour 9m2 environ. Un vernis incolore ne changera pas la couleur de votre bois, et le mat ne donnera pas trop de reflets. Nous avons donc fait ce choix pour chez nous. 

Et voilà ! Vous avez une table à manger DIY et pas cher ! 

Belle semaine !

Armelle ;- )