Voici un article que je ne pensais jamais écrire, je ne suis pas la première blogueuse à rédiger un article sur les dessous du blog ou comment les blogueuses sont mal perçues ou comment du pourquoi j’ai monté un blog…ces derniers thèmes sont intéressants, mais largement traités par mes collègues !  Ce qui m’a poussé à écrire ce brouillon (car je ne sais pas encore si je vais le publier, mes premiers mots sont de début octobre) c’est un commentaire que j’ai eu via Facebook, un commentaire ni négatif ni positif mais qui m’a beaucoup fait réfléchir, je vous le mets en capture d’écran ici :

J’aurais beaucoup aimé poussé le débat plus loin avec cette personne, mais je ne souhaitais pas l’embêter avec mes questions et mes réflexions 🙂

comment pouvons-nous savoir quand ton avis est sincère ou quand il est acheté…c’est dommage…

Cette phrase a beaucoup fait de tour dans ma tête, évidemment depuis le début du blog je m’efforce d’être sincère et transparente, mais est-ce que je ne me suis pas perdue entre partenariat et spontanéité ? Car si cette personne pose cette question elle ne doit pas être la seule à le penser…Remettons les choses dans l’ordre, être blogueur/influenceur est un métier (pour une poignée de personnes) et pour d’autres une passion et/ou un moyen d’avoir des cadeaux (on ne vas pas se mentir, certaines le font bien d’autres non, mais je m’en fiche, je ne suis pas ici pour une chasse aux sorcières). Nous recevons beaucoup de demandes de partenariats que nous acceptons ou non avec les années qui sont passées, moi j’ai appris à dire non à des demandes qui ne m’emballaient pas ou qui étaient trop contraignantes, mais comme beaucoup je pense j’ai eu une période ou j’acceptais TOUT, la preuve récemment, lorsque j’ai accepté le partenariat Daniel Wellington il y a quelques années – ce que je regrette maintenant avec du recul et qui m’a fait refuser le dernier colis de leur part – j’explique tout sur cette erreur de ma part sous ce post instagram.

Le moindre petit colis reçu était une satisfaction et je me suis retrouvée bien souvent sous l’eau à parler de tout et n’importe quoi…j’ai détesté, si bien que je n’avais plus envie de poster de photos ou d’articles, quelques jours sont passés, je me suis réorganisée et j’ai décidé de faire le tri et surtout exigé d’être traitée comme une entreprise ! MAIS voilà, où est la limite entre accepter un partenariat que j’ai accepté et le partager de manière spontanée à ma communauté sans qu’elle se sente lassée ou trompée ? Je ne crois pas avoir encore la réponse, car c’est extrêmement délicat de faire le tri avec des blogueuses sincères et celles qui ne le sont pas. De mon côté, il m’arrive d’accepter des partenariats qui m’enchante et une fois le produit testé ou porté je ne suis pas du tout satisfaite, dans ces cas là je n’en parle pas, je ne vois pas l’intérêt de parler de quelque chose que je n’ai pas aimé, mais peut-être que vous si ? Il arrive parfois qu’un contrat soit établi avec obligation de parler de la marque “en bien” évidemment je négocie toujours pour pouvoir m’exprimer comme je le souhaite et donc je procède à une publication en expliquant que je ne suis pas satisfaite de tel ou tel produit (vous en trouverez peu sur mon blog ou mon compte Instagram, car généralement, dans ces cas-là, je ne publie rien)

Bien évidemment je n’essaye pas du tout de me justifier, mais j’essaye de comprendre comment je peux continuer à entretenir ce blog et Instagram en restant passionnée et que ce soit agréable pour vous aussi 🙂 En prenant un peu de recul j’ai regardé mes réseaux sociaux et mon blog et effectivement pendant plusieurs semaines je n’ai partagé que des photos issues de partenariats avec un avis sincère, mais en partenariats tout de même…où sont passées les photos naturelles où je ne dis rien de forcement intéressant, mais qui restent spontanées et pas avec le hashtag que la marque m’a demandé de mettre, à la date et l’heure inclus dans le brief ??? Et bien j’ai du pas mal reculer dans mes publications pour en retrouver et ça m’a déçu…en me mettant à la place d’une abonnée je trouverai que mon compte a pris une allure commerciale et j’ai sûrement perdu des abonnées qui étaient là depuis le début, pourtant il m’est arrivé d’unfollow des blogueuses pour les mêmes raisons, mais ça ne m’a pas empêché de faire pareil….

Je peux comprendre aussi qu’une blogueuse évolue de par son âge, sa vie personnelle et une communauté qui grandit très vite mais en ce qui me concerne j’ai toujours dit que mon blog était une activité en plus de mon travail ; pendant mon chômage entre deux contrats, j’ai envisagé de ne faire que ça et je n’ai finalement pas pris cette décision car le blog reste et restera une parenthèse enchantée (j’y reviendrai en détail un jour) et j’ai un peu zappé tout ça…par lassitude, besoin de m’occuper les mains et l’esprit…l’envie de me prouver que moi aussi je pouvais le faire…je ne sais pas vraiment.

Alors maintenant que faire ? Tout arrêter ? NON ! Faire les choses différemment ? OUI ! J’aurais toujours des partenariats et je vais continuer sur la même trajectoire ; à savoir rester honnête dans ce que je partage avec vous, mais peut-être plus transparente, il y aura aussi toujours des partenariats rémunérés (toujours mentionné, par obligation) mais j’ai surtout décidé d’être beaucoup plus spontanée (maître mot de cet article dis donc 🙂 ) vous réagissez beaucoup quand je vous parle de ma vie, de ma déco et de toutes les préoccupations quotidiennes, alors moi qui n’osais pas partager trop de choses sur moi, je vais essayer de le faire un peu plus (en gardant une part de mystère quand même, hein).

À l’heure où tout le monde gueule sur l’algorithme d’Instagram (d’ailleurs je le soupçonne de ne pas être si mauvais que ça, je pense qu’il faut juste accepter la concurrence en terme de contenu et peut-être se renouveler soi-même bref, autre débat qui n’intéresse vraiment pas les lectrices en plus…) et que certaines marques et/ou agences nous traitent comme des filles futiles rêvant de télé-réalité (pas tous(tes) je vous rassure) alors que nous sommes des chefs d’entreprises, moi j’ai décidé pour mon bien-être d’arrêter de me prendre la tête si je ne poste pas de photos pendant une journée ce n’est pas grave, si ma photo n’est pas en accord avec le cahier des charges de la bonne blogueuse, là encore je m’en fiche, et surtout d’être plus spontanée puisque c’est ce que vous préférez et de continuer à faire vivre ce blog et mon compte Instagram au fur et à mesure de ma vie personnelle et advienne que pourra ! Je vieillis bien je trouve…:)

Mon regard vers Instagram change, déjà parce que parfois je trouve cette appli nocive ! Si vous avez un iPhone vous recevez une fois par semaine une notification qui vous donne un rapport sur l’utilisation que vous faites de votre portable et les applications sur lesquelles vous passez le plus de temps…les premières fois pour moi c’était affolant évidemment Instagram en tête car ça reste mon “petit business heureux”, mais les heures passées dessus étaient folles ! Je me suis demandée comment je pouvais passer parfois 5h par jour sur ce réseau, en calculant ce qui me prend le plus de temps, mais attention cela ne me dérange pas du tout c’est vous répondre par commentaire et par messages avec parfois des conversations qui durent sur des journées entières ce que je trouve génial donc ce n’est pas grave, mais le reste du temps ?

Poster une photo et écrire ma légende ne me prend pas beaucoup de temps, car je prépare tout à l’avance et mes légendes sont spontanées allez on va dire que corriger les fautes d’orthographe me prend aussi du temps, mais quoi d’autre ? Et bien tout simplement j’appelle ça se perdre su Instagram…c’est déjà arrivé à tout le monde de regarder les storys de quelqu’un, de cliquer sur un pseudo, puis un autre, et finalement on ne sait même plus ce qu’on regardait au départ ! Et encore ça arrive, on a le droit c’est pas très grave, mais je me suis rendue compte d’une chose, je suivais (car ce n’est plus le cas) énormément de blogueuses certaines parce-que j’aime l’univers, le style, etc…mais parfois parce-qu’elles sont connues dans le monde des influences et parce-qu’elles sont ce qu’ont peut appeler “la base” sauf que souvent pour certaines je regardais les storys en me disant que je n’aimais pas ce qu’elles faisaient, que je n’avais rien en commun avec elles ou que je n’étais pas du tout d’accord sur ce qu’elles pouvaient dire ou même parfois je les confondais tellement certaines se copient. Alors ok, mais pourquoi les suivre ? Parce-qu’elles sont cools et qu’on rêve de devenir comme elles ? Ou juste vivre leurs vies par procuration ? Quand je lis sur Twitter “Je veux la même vie que Noholita” pardon, mais j’ai juste envie de vous baffer : Vivez votre propre vie bordel ! Noholita fait ce qu’elle veut, attention je ne la critique pas particulièrement, mais je ne l’envie pas non plus…surtout que cette dernière parmi tant d’autres se fait critiquer à outrance sur tout, mais surtout sur n’importe quoi, franchement quelle vie de merde que d’être sous une loupe grossissante que l’on s’impose à soi-même !

Personnellement, j’ai fait le tri et j’ai arrêté de suivre toutes les nanas que je suivais juste parce-qu’elles sont soi-disant “la base” ou par stratégie parce que “machine est RP dans une agence” ou “l’autre connait une blogueuse très connue” ou parce-que “celle-ci travaille pour une marque avec qui j’aimerais bien être en partenariat”, etc…oui soyons honnête il m’est arrivé de suivre des gens par intérêt à un moment donné, c’était ridicule de ma part et clairement ça ne sert à rien ! Même si aujourd’hui j’ai fait des super rencontres dans ce domaine d’activité aussi, mais il est évident qu’il ne faut rien “forcer” tout cela pour vous dire que je ne prends pas de recul total et extrême avec Instagram, je l’aborde différemment et ça me fait un bien fou ! En espérant ne pas mettre trop dispersé dans cet article 🙂

Merci de m’avoir lu jusqu’ici. C’est fini. Stop ou encore ?

Armelle.