Un petit article bricolage autour d’un porte verrière de cuisine, avec de la miroiterie sur mesure ! Et oui, comme nous avons acheté il y a 6 mois un appartement à rénover, dans son jus des années 60 (donc vous pouvez imaginer tout ce qui va avec de moche ou de suranné), nous voulions absolument une verrière. Mais, comme on n’a pas toujours ce que l’on veut dans la vie, nous nous sommes portés vers un appartement qui ne ne le permettait pas. Pour vous la faire courte, notre cuisine est fermée (j’adore d’ailleurs, vraiment, bien mieux qu’une cuisine ouverte), et le mur qui donne sur l’intérieur de l’appartement donne en fait sur la partie WC séparés, donc une verrière sur les WC c’est un concept, mais très peu pour moi !

Par contre, nous avons une jolie porte des années soixante, vous savez celle de vos grand-mères avec le verre granuleux. Et bien pour céder à notre passion verrière, nous allons nous attaquer bientôt à la rénovation de cette porte en la transformant en une porte verrière, qui laisserait passer de la lumière dans le couloir et qui nous permettrait aussi de nous ajouter un peu de bricolage (et oui, on commençait presque à s’ennuyer !).

Pour ce faire, nous allons ouvrir un peu plus l’ouverture existante pour insérer un verre qui viendra donner un véritable effet atelier. Pour tenir le verre, rien de plus simple, il suffit de faire sauter les petits tasseaux et de les remplacer par d’autres, il viennent encadrer le verre et l’empêchent de tomber (un petit tuto pour vous l’expliquer bien mieux que moi).  La porte sera repeinte en noir préalablement et les tasseaux également, ce qui permettra d’éviter les coups de pinceau sur le verre (faut pas déconner, un verre sur mesure ça coûte bonbon !). Pour celles (et ceux) qui auraient manqué mon article sur notre cuisine, vous pouvez le retrouver ici.

Belle semaine,

Armelle 😉

Source photos :Pinterest.