Bonjour à toutes !

Avec la rentrée il faut compter sur le retour d’un temps plus aléatoire et il faut apprendre à retrouver de bonnes habitudes. Vous le savez, je suis une blogueuse qui travaille à côté, par choix, mais ça me fait des sacrés emplois du temps qui me demandent d’être extrêmement calée dans mes routines. D’ailleurs, dans ma routine quotidienne pour le boulot je suis une vraie folle de l’organisation. J’ai un grand tote bag à l’intérieur duquel je range ma vie. Et l’outil que j’ai remis en premier lors de ce début du mois de septembre, et bien c’est mon parapluie pliant. J’ai très longtemps changé de parapluies pour des marques bas de gamme jusqu’au jour où j’ai découvert Piganiol, un fabricant de parapluies haut de gamme.

Pour un investissement raisonnable, autour de 80€ en moyenne, vous allez pouvoir compter sur votre fidèle compagnon à baleines, surtout si vous vivez au Nord de la Loire (ou même un tout petit peu au Sud, comme moi) et qu’il pleut une bonne moitié de l’année. Vous l’avez remarqué aussi, on est là encore dans une logique de consommation plus raisonnable, plus locale. Et pour cela quoi de mieux qu’une entreprise du patrimoine vivant qui date du XIXème siècle ?! Avec votre parapluie Piganiol fabriqué dans le Massif Central, je suis persuadée que vous ne craindrez plus, comme j’ai pu le vivre moi-même, de sortir votre parapluie dès qu’il y a un peu de vent, ou un peu trop de pluie ! C’est fou quand même d’avoir pu craindre cela, non ?

Piganiol c’est une fabrication semi-artisanale et l’assurance d’avoir un parapluie qui dure, une pièce qu’on ne craint pas d’exposer aussi, quand on aime la déco, dans son entrée. Les modèles sont variés et la fabrication exigeante. J’aime beaucoup et je suis convaincue que vous allez aimer, je me trompe ?

Belle semaine,

Armelle 😉

*articlesponsorisé.