The Smart Tiles.

Un petit article déco ça vous dit ?
Dans notre quête de la perfection (oui oui, c’est vraiment ça, avec mon chéri on est un peu beaucoup perfectionnistes…) et de la rénovation de notre cuisine, il nous manque encore quelques petites choses pour qu’elle colle parfaitement à ce que nous rêvions de faire. Ça, c’est un vrai problème que les propriétaires perfectionnistes doivent tous ressentir, ou alors ce n’est que nous, je ne sais pas, dites moi ; mais c’est d’avoir toujours l’envie d’atteindre un niveau sûrement impossible. Parmi tout ce que nous voulions faire évoluer, un nouvel évier (noir), une nouvelle suspension un peu plus cossue que la classique IKEA que vous trainons d’appartement en appartement depuis près de 10 ans et bien c’est évidemment notre crédence qui n’est clairement pas la plus canon du monde.
Pour cette étape, nous avons eu l’aide de THE SMART TILES. C’est une marque canadienne qui produit des carreaux autocollants de très bonne qualité pour recouvrir une ancienne crédence (type carrelage) sans travaux importants. La pose est promise comme simple et il y a même un outil hyper pratique en ligne pour calculer le nombre de dalles nécessaires pour éviter de dépenser de trop. Sur le papier (ou sur l’écran en fait…) c’est simple. Et en vrai ça donne quoi ?
Nous avons choisi un motif type carreaux de métro blanc *. Le motif en lui même est  assez compliqué à découper pour le poser à suivre, car les joints se doivent d’être à égalité. Le principal problème que nous avons rencontré était surtout lié à notre support, d’une qualité médiocre comme tous les travaux réalisés par nos prédécesseurs. Nous avons assaini le support, enlevé les chevilles, nettoyé à l’alcool à 90° et vérifié que nos joints n’étaient pas trop profonds pour éviter de les voir en transparences. Une fois cela fait, nous sommes passés à la pose.
Pour la pose il vous faut :
Une planche à découper.
Une règle fine (si possible avec le dos en liège).
Une équerre ou/et un niveau à bulles.
Un cutter.
Une paire de ciseaux.
Et c’est tout ! Pas de poussière, pas de colle, pas d’outils de fous. J’adore !
On prends ses mesures, on découpe, on pose. Je vous conseille, pour commencer, de tracer une ligne verticale et de commencer là, on ne sait jamais comment votre carrelage précédent a été posé et si il n’a pas évolué avec le temps (on évite donc de se fier aux joints).
Je vous laisse avec quelques photos pour vous rendre compte de la qualité de la pose et de l’évolution avant/après de notre cuisine grâce à cela. Je vous l’ai dit, notre évier doit changer donc ne me jugez pas 😉
Alors, convaincues par THE SMART TILES ? N’hésitez pas si vous avez des questions !
Belle semaine,
Armelle 😉

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@mocassinserretete