Bonjour à toutes, je reviens avec un article déco sur le blog ! Enfin me direz-vous ? Eh oui, je n’ai pas eu une seconde à moi entre le(s) boulot(s) et les travaux ! Nous nous sommes attaqués avec mon chéri à la pièce la plus importante de notre logement, les toilettes ! En effet, nous allons tout de même 2500 fois par an dans nos WC, il serait donc temps d’en faire une pièce agréable, déco et en accord avec ce que nous aimons. Bon, et puis nous voulions commencer par cette pièce d’eau avant d’attaquer les plus importantes en terme de volumes… la cuisine, puis la salle de bain…

Quand nous avons acheté notre appartement, cette pièce a provoqué une hilarité immédiate et partagée entre nous deux ; les murs étaient recouverts d’un papier-peint « journaux US » associé à un autre papier-peint bleu pâle très épais. Le sol en carrelage mosaïque bleu avait été recouvert par des lames de PVC (premier prix) autocollantes… posées avec des jours d’au moins 4mm entre chaque… où la poussière et la crasse se nichaient agréablement… magnifique ! Le WC en lui même était aussi un premier prix, instable, abimé et dont la chasse d’eau devait consommer l’équivalent d’une baignoire à chaque action… En levant les yeux on pouvait observer la tuyauterie qui distribue l’eau dans notre appartement… Magique !

DCIM100GOPROGOPR0459.

Le temps de nous y mettre (deux bonnes années quand même, le temps c’est de l’argent), nous avions repeint la tapisserie en blanc et recouvert le sol (lavé auparavant 🙂 ) par les lames de stratifié identiques à celles de notre logement (les anciens proprios nous avaient généreusement laissé quelques lames dans la cave).

Deux ans plus tard…

La première étape a été pour nous de détapisser… Nous avons fait avec les moyens du bord et avons utilisé le défroisseur Calor de notre penderie pour décoller le tout. Une petite journée de travail et le tour était joué !

La préparation des murs passe toujours par les mêmes étapes, un grand lessivage à la St Marc, du séchage, un autre lavage, du séchage…

Nous en avons profité pour reboucher les aérations naturelles en prévision de l’installation toute proche de notre système de VMC (notre appartement de 1968 n’en est pas équipé). Un point important à savoir, la ventilation c’est la clef du confort et d’une consommation de gaz/éléctricité raisonnable. Plus on isole, plus il faut penser à ventiler. Avec l’installation du double vitrage et l’absence d’entretien des aérations communes, nous battons tous les records d’humidité chez nous… Bref, nous avons tout rebouché et tout enduit.

N’étant pas très doués dans ce domaine, nous avons fait appel à Allovoisin pour trouver un enduiseur amateur (en fait un pro de la pose de cuisine qui arrondit ses fins de mois comme ça, nous regrettons un peu pour être honnêtes), 120€ plus tard toute la pièce était enduite. Dans un même temps mon mari à posé un faux plafond à 20cm du précédent histoire de cacher la tuyauterie et de poser deux spots encastrés (environ 80€ au total, spots compris, pour une demi-journée de boulot).

La plus grosse dépense arrive : la pose d’un WC suspendu Grohe.

 

Deux raisons pour préférer passer par l’intervention d’un professionnel, d’abord parce que lorsque l’on vit en immeuble comme nous, c’est plus sécurisant en cas de fuite, d’assurance…

La deuxième raison, c’est la configuration de notre logement. Nous aurions sûrement pu poser un WC suspendu nous mêmes, mais en combien de temps ? Nous n’avons qu’un WC chez nous, et ce n’est clairement pas la pièce que nous pouvons laisser en travaux une semaine…

Nous avons fait appel à un artisan local (presque de notre rue) qui a fait le travail pour 800€, matériel et pose compris. Nous sommes ici dans la moyenne des prix du marché (toujours faire au moins trois devis avant de faire appel à un pro, il faut comparer quand même). Nous voulions un matériel de qualité et durable, ça a un prix.

Une fois cela fait, nous avons arraché le parquet autocollant et enlevé les résidus de colle au sol (et ce ne fut pas simple du tout). Nous sommes partis sur des dalles clipsables en PVC haut de gamme effet ardoise (60€ au total, la joie des petits espaces). L’avantage de ce sol c’est l’isolation sonore qu’il procure, et nous permet de nous sentir vraiment tranquille dans cette pièce où l’on ne souhaite pas tout partager. La pose des lames PVC clipsables c’est l’affaire de 2h ou 3h, rien de bien compliqué, les découpes se font avec un bon cutter et une règle de maçon.

Pour la décoration, une sous couche de la marque Architecte (super qualité, 35€) et de la peinture blanche lessivable de la marque Architecte également (assez bonne qualité, 45€ les 2,5L, un peu cher pour ce que c’est tout de même). Le plus grand pan de mur reçoit une tapisserie jungle de chez Leroy Merlin (deux rouleaux, 70€). Nous avons écumé Pinterest pour trouver de la tapisserie un peu plus originale, mais franchement, à 150€ le lés…non merci…Pas pour des WC.

La pose a été confiée à Cathy, une voisine qui fait cela en plus de son travail d’illustratrice, pour 60€. Nous tenions à faire cette pièce sans nous fâcher, et la tapisserie c’est un très bon moyen de s’engueuler, donc merci Cathy !

Viennent ensuite les finitions, il nous restait des plinthes, donc pas de dépense…Un peut de joint silicone qui trainait par là aussi et une barre de seuil effet ardoise (10,50€ quand même). 

Nous avons installé une brosse WC Brabantia au mur, histoire de conserver l’avantage du suspendu (45€, oui oui, pour une brosse à chiottes, la folie hein ? Garantie 10 ans mesdames ! ).

Les deux présentoirs à magazines que j’avais depuis quelques années sont posés face au WC, et donnent un petit aspect chaleureux. Ils n’attendent plus que le nouveau catalogue IKEA, comme chez tout le monde !

Il ne manque plus qu’un petit panier pour ranger les rouleaux et une petite plante décorative sur le rebord, et le tour sera joué !

Au total nous en avons eu pour un peu moins de 1400€ tout compris (matériaux, matériel, main d’oeuvre, et déco) pour refaire cette pièce du sol au plafond. On peut sûrement faire moins cher, mais nous voulions faire de la qualité, faire du durable et surtout faire quelque chose qui nous plait. Nous sommes ravis du résultat.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Quel est, a été, ou sera votre budget pour cette pièce ?

Belle semaine,

Armelle 😉